5 choses à savoir absolument sur les boules de geisha

boules de geisha tout savoir

Beaucoup de choses sont écrites et outrageusement fausses parfois. Aujourd’hui on démêle le vrai du faux, je vais vous éclairer avant d’acheter des boules de geisha et peut-être vous boucher un coin (coin).

1 – Les boules de geisha étaient utilisées par les geishas pour s’exciter avant l’arrivée du client

FAUX ! 

Les boules de geisha n’ont absolument rien à voir avec les geishas ! Leur origine est due au taoïsme et au tantrisme (source : japon-fr.com)

Pour vous la faire super simple sur un sujet très vaste et franchement intéressant, le taoïsme (aussi connu sous le nom de Kung Fu sexuel) est un moyen  de maîtriser l’énergie sexuelle pour atteindre l’orgasme multiple et garder sa vitalité. Le principe taoïste des boules de geisha est donc de stimuler et de muscler le périnée, pour qu’il soit plus ferme et permette une meilleure sensation lors des rapports.

Les boules de geisha sont également appelées « Ben Wa Balls » ou « Qi gong balls », à l’époque elles étaient faites en pierre semi-précieuse. Traditionnellement, il ne fallait utiliser qu’une seule boule.

2 – Je vais pouvoir rééduquer tranquillou mon périnée après un accouchement

VRAI mais attention  !

Alors oui, évidemment les boules de geishas servent à tonifier et raffermir le périnée. Mais attention, n’achetez pas des boules de geisha sans avoir au préalable vu un(e) professionnel(le). Il faut avoir un avis médical avant d’investir dans des boules de geishas. Pourquoi ? Seul un avis médical peut vous dire si les boules de geishas sont indiquées dans votre cas.

Ensuite, en cas de descente d’organes (prolapsus ou hystérocèle). Il est trop tard pour acheter des boules de geisha (je rencontre encore aujourd’hui des femmes qui vivent une descente d’organes et qui pensent qu’acheter des boules de geisha va être une solution miraculeuse) mais malheureusement non !

Donc, si vous présentez ces symptômes :

  • Sensation de boule à la vulve
  • Lourdeur du périnée
  • Difficulté à uriner ou jet difficile
  • Besoin d’uriner souvent
  • Infections urinaires à répétition

Consultez de toute urgence. Il est révolu le temps des tabous ! Parlez-en à votre médecin !

3 – Plaisir ou rééducation périnéale je peux choisir n’importe quel produit

FAUX !

Votre choix doit se porter sur des modèles entièrement en silicone hypoallergénique (le cordon qui relie les boules doit être aussi en silicone et pas en tissu).

Ce qu’il faut savoir : les modèles avec le cordon en tissu facilitent la prolifération bactéries, et donc les infections. Soyez regardante également sur le poids des boules de geisha. (elles ne font pas toutes le même poids)

4 – Je peux porter mes boules de geisha toute la journée

OUI ! mais !

Envie de les porter juste pour le plaisir ? Oui c’est complètement jouable ! Cependant, il faut savoir que lorsqu’on s’insère quelque chose  vaginalement, le corps se lubrifie naturellement. Du coup, en position debout les boules vont forcément descendre (il y a en plus les vieilles lois de l’apesanteur) Donc oui, vous pouvez les garder, mais portez une culotte (oui j’ai des clientes qui ont déjà eu un accident malheureux de boules qui sont tombées au mauvais moment)

5 – Est-ce que mon partenaire peut s’en insérer dans l’anus ? 

NON ! (et archi non !)

Cela peut vous faire sourire, mais si j’en parle, c’est que j’ai déjà eu affaire à des cas. Donc il faut savoir que l’anus n’a pas de « butée » et qu’en plus ce qui y est inséré remonte (c’est naturel et si je vous parle de suppositoire, je pense que cela va vous parler). Evitez donc les boules de geisha dans l’anus de votre partenaire (et en même temps évitez de penser qu’avec des laxatifs, les boules vont finir par redescendre, c’est un mythe ! Il faut consulter les urgences dans les meilleurs délais).

L’anus de monsieur mérite beaucoup mieux :   je pense notamment aux plugs, ceintures godemichet, strapless…

Voilà, si vous avez un doute ou une question n’hésitez pas à m’envoyer un mail : angelique@manguerose.com

Envie d’un sujet plus léger je vous recommande « les pires conseils sexo »

 

Laisser un commentaire